Loi Lagarde

La loi Lagarde est une loi de protection du consommateur vis-à-vis des organismes de crédit banque sur le crédit à la consommation. Cette loi Lagarde contraint les organismes et société de crédit à une meilleure transparence des offres de crédit à la consommation.

La loi Lagarde en quelques lignes :

- Cette nouvelle loi Lagarde impose à l’organisme de crédit de vérifier un plus grand nombre d’informations auprès du demandeur de crédit à la consommation. Cette démarche a pour objectif de protéger les emprunteurs en situation financière délicate ou en situation de surendettement pour qu'ils ne puissent plus souscrire un crédit supplémentaire. La maison de crédit ne pourra plus leur octroyer un prêt.
- La loi Lagarde impose aux organismes de crédit d'afficher sur les supports publicitaires d’offre de crédit des mentions obligatoires d’engagement de crédit.
- La durée de rétractation d’une offre de prêt passe de 7 jours à 14 jours. Une demande d’emprunt engage le demandeur de prêt et ne doit pas être prise à la légère, c'est pourquoi le délai de réflexion est allongé.
- La loi Lagarde impose aux organismes de crédit de proposer un crédit amortissable (prêt personnel) lorsque le montant demandé par l’emprunteur est supérieur à 1000€, alors que certains organismes de crédit avaient tendance à ne proposer ces crédits à l'emprunteur qu’à partir de 3000 voir 4000€.
- La durée maximale du crédit renouvelable est passée à 36 mois pour les montants de ce crédit supérieurs à 3 000€.


Notre point de vue sur la loi Lagarde est qu’elle permet et impose aux organismes de crédit d’anticiper la surconsommation et l’achat impulsif à crédit du consommateur et lui éviter de se trouver dans une situation financière délicate voire en situation de surendettement.
réponse de principe
en 3 minutes
Comparez gratuitement
et obtenez le meilleur taux
Demande de credit »
ombre gauche
ombre droite