Caution

- Caution d'organismes spécialisés (Crédit Logement...) : la garantie hypothécaire est remplacée par la caution d’un organisme qui indemnisera le prêteur en cas de défaillance de l’emprunteur.

Avantages :

- le montant des commissions perçues par la société de caution se révèle souvent inférieur au montant des frais d’hypothèque, d’autant qu’une partie de ces commissions est remboursable si aucun problème n’est intervenu.
Cependant, certaines sociétés de caution indexent le montant du remboursement potentiel non pas sur les problèmes éventuels survenus sur le dossier de financement concerné, mais sur l’ensemble des « sinistres » qu’ils ont dû couvrir pendant la période.
- Le fait de ne pas prendre d’hypothèque peut dans certains cas autoriser une signature « sous seings privés », c’est à dire hors étude notariale.


- Caution personnelle : peu recherchée pour ce type de prêt, sauf si l’emprunteur est une personne morale (SCI, SARL, SA, SNC…). Dans ce dernier cas, la caution d’un ou des associés est incontournable.
ATTENTION : la caution personnelle est un acte important qui peut s’avérer catastrophique dans ses éventuelles conséquences. Ne jamais cautionner un tiers sans une réflexion préalable. En effet, contrairement à l’emprunteur qui connaît au jour le jour sa situation et ses éventuelles conséquences sur son train de vie, la caution ne reçoit des informations qu’épisodiquement (minimum légal une fois par an) et peut ainsi « découvrir » un problème trop tard. Contrairement à ce qui est souvent dit, les prêteurs font de plus en plus souvent et de plus en plus rapidement appel à une caution en cas de problèmes.
réponse de principe
en 3 minutes
Comparez gratuitement
et obtenez le meilleur taux
Demande de credit »
ombre gauche
ombre droite