Assurance vie

La vocation d’origine de l’assurance vie est de garantir une indemnisation à l’assuré ou à un bénéficiaire en cas d'évènement grave affectant la vie du souscripteur.
L'indemnité sous forme de rente ou de capital est versée :
- au souscripteur en cas d’accident ou de maladie
- à un bénéficiaire en cas de décès de l'assuré pendant la période du contrat d’assurance vie.

L’assuré a la possibilité de désigner un ou plusieurs bénéficiaires sur son contrat d’assurance vie et peut en changer à tout moment durant la période du contrat.
Il faut différencier l'«Assurance décès» qui verse un capital ou une rente à un bénéficiaire uniquement lors du décès du souscripteur et qui ne permet jamais à l'assuré de bénéficier lui-même du capital. Et l’«Assurance vie» qui est un contrat à durée déterminée équivalant à un placement qui , à échéance, permet au souscripteur de récupérer son capital augmenté d'intérêts liés à l'immobilisation des fonds.

Des avantages fiscaux sur les plus-values sont aussi inclus dans cette formule. Si avant la fin de la période du contrat, un accident de vie grave ou le décès de l'assuré intervient la garantie de l'assurance prise déclenche l'indemnisation des bénéficiaires enregistrés dans le contrat.
Autres définitions du lexique commençant par la lettre A :
réponse de principe
en 3 minutes
Comparez gratuitement
et obtenez le meilleur taux
Demande de credit »
ombre gauche
ombre droite