Etude : 47,6% des français détiennent un crédit

Publié le par Delphine de Credit On Line

Nouveau record établi en 2013, déjà en dessous des 49% en 2012 qui était déjà un niveau extrêmement bas, en 2013 seulement 47,6% des français possèdent un crédit, du jamais vu depuis 25 ans.

Pour commenter ce faible résultat il faut se tourner vers les chiffres du crédit à la consommation car c'est bien là que l'on constate la plus grosse chute. Cette mauvaise période pour le crédit consommation correspond au contexte économique actuel, et aux nouvelles mesures prises par le gouvernement concernant le crédit, conclusion les français, consomment moins dans un contexte défavorable.

Lorsque l'on s'attarde plus en détail sur les différents secteurs de la consommation on constate rapidement qu'aucun domaine n'est épargné, que ce soit le domaine automobile, des biens équipements ou encore des loisirs, la baisse est généralisée.

Les français trouvent qu'ils sont prisonnier de leur crédit.

Ils sont à présent près de 11% à trouver que leur situation financière s'est nettement détérioré suite à la détention de leur crédit. Pour rappel, la barre des 10% n'avait plus été franchi depuis 2008, année de la crise mondiale. Encore plus inquiétant, pour la 1ère fois les ménages français sont même plus nombreux a trouver que leur situation s'est nettement dégradée (10.9%) en comparaison avec ceux qui constatent une amélioration de leur situation (9.2%).

Les français pensent d'avantage emprunter en 2014.

Cela peut paraître paradoxale, mais les intentions sont bien là, car selon l'étude, 4.5% pensent avoir recours au crédit immobilier au cours du premier semestre 2014. C'est donc mieux qu'en 2012 où ils n'étaient que 4.1% avec une intention de souscrire à une offre de prêt immobilier. Même chose pour ceux qui pensent souscrire à une offre de crédit à la consommation, ils sont cette fois 3.9% à être prêt à se lancer contre 3.5% année passée.

Malgré le fait d’être quasi-indispensable dans certain domaine, le crédit vie actuellement des heures difficiles avec un niveau jamais atteint jusque là. Dans un contexte économique difficile, des lois qui durcissent l’économie, le marché semble relativement bouché actuellement. L’éclaircie pourrait venir des français qui estiment vouloir plus emprunter en 2014, cependant la loi sur la consommation prévue en cette fin d'année risque de casser cette bonne intention, affaire à suivre dans les mois à venir.
  • Partagez cet article sur les réseaux sociaux :
réponse de principe
en 3 minutes
Comparez gratuitement
et obtenez le meilleur taux
Demande de credit »
ombre gauche
ombre droite